Balance connectée pour ruche : l’avenir de l’apiculture

Tous les apiculteurs professionnels utilisent aujourd’hui des balances connectées pour leurs ruches, alors pourquoi pas vous ? Vous seriez surpris de constater à quel point cet investissement est vite rentabilisé. En effet, ce système procure de nombreux avantages et un confort inestimable ! Pour comprendre l’intérêt de cet outil, MaMiellerie a décidé de mener l’enquête. Jérôme Alphonse, apiculteur confirmé et développeur de la balance connectée Connected Beekeeping, répond à toutes nos questions.

À quoi sert une balance connectée pour ruche ?

« La balance connectée permet de suivre à distance l’activité de vos essaims et le bon développement de la colonie d’abeilles. »

La balance connectée comporte principalement 2 types de capteurs :

  1. La mesure du poids des ruches. C’est l’intérêt majeur de l’outil ! Cet indicateur permet en effet de détecter les rentrées de miel et de provisions (nectar ou pollen), signe également que les abeilles sont en bonne santé et que le cheptel s’agrandit.
  2. La mesure de la température intérieure et de l’hygrométrie. Là encore, ces 2 données sont intéressantes, car elles permettent de savoir s’il y a du couvain et si la reine est toujours présente. Une température inférieure à 35 °C en sortie d’hivernage et à l’approche des premières miellées ne serait pas normale, par exemple.
  3. La mesure de la température extérieure, de l’ensoleillement et de la pression atmosphérique pour mieux analyser l’environnement dans lequel vivent vos abeilles.

Pourquoi utiliser une balance connectée au rucher ?

« La balance connectée permet de savoir tout ce qu’il se passe dans la ruche. »

Les données relevées par les capteurs sont une véritable mine d’informations ! En effet, la balance connectée permet :

  • De savoir si la première miellée de la saison apicole a commencé et informe l’apiculteur du bon moment pour poser ses hausses ;
  • D’assurer un suivi de la vie des abeilles et de prévoir l’ajout de nourrisseur (candi ou sirop), lorsque cela devient nécessaire ;
  • De s’assurer de la reprise de la ponte de reine et de la présence de couvain ;
  • De détecter des anomalies, comme la présence de maladies ou de parasites (une attaque de varroas ou de loque, par exemple) ;
  • De récupérer rapidement vos essaims d’abeilles en cas d’essaimage ;
  • D’être prévenu en cas de vol de ruches et de les retrouver facilement grâce à la puce GPS ;
  • D’intervenir au bon moment et de limiter les déplacements en voiture. C’est à la fois un acte écologique et économique ! ;
  • De limiter les visites inutiles de ruches, et ainsi moins les déranger.

Bon à savoir !

Dans l’idéal, il faut peser plusieurs ruches d’un même rucher, voire toutes. Ainsi, vous gagnerez un temps précieux lors de l’organisation de vos visites en n’intervenant que sur celles qui en ont réellement besoin.

Un véritable engouement : les professionnels sont bien sûr équipés, mais le développement de plusieurs solutions, ainsi que l’activité de groupes dédiés sur les réseaux sociaux, montre l’attrait de cette technologie chez les apiculteurs de loisir. Les associations départementales, en quête d’observatoire, s’équipent pour proposer des informations à leurs adhérents.

Quand s’utilise la balance de ruche connectée ?

« La balance connectée s’utilise toute l’année, pour toutes les manipulations de l’apiculteur. »

La balance connectée s’installe à n’importe quel moment et reste continuellement en place. Les données récoltées tout au long de la saison apicole permettent en effet d’obtenir des interprétations différentes, selon la période de l’année (début de miellée, récoltes de miel, traitement contre le varroa, hivernage, etc.).

Attention, la balance doit être protégée des intempéries et du soleil en toute saison.

Comment fonctionne la balance connectée ?

« Vérifier sa couverture réseau avant d’acheter sa balance est primordial ! »

Avant de choisir un modèle de balance connectée, 2 paramètres doivent attirer votre attention : la connectivité de l’appareil et son mode d’alimentation électrique qui varient d’une technologie à une autre !

Le système de fonctionnement et de connexion

Pour faire fonctionner les objets connectés, dont la balance fait partie, il existe 2 technologies de réseau :

  1. Les technologies réseau de courte portée (short range), telles que le réseau Wifi.
  2. Les technologies de longue portée (long range), telles que le réseau Sigfox ou le réseau GSM 2G/4G.

La plupart des balances connectées professionnelles utilisent les réseaux à longue portée. Le Wifi implique en revanche que vos ruches soient proches d’un modem-routeur ou d’une box internet.

Entre le 2G/4G et le Sigfox, tout semble les opposer :

  • Le Sigfox est un réseau bas débit, il envoie 1 donnée par heure. Il ne coûte pas cher à mettre en œuvre. Attention, certaines zones ne sont pas couvertes (zones de montagne, par exemple) ;
  • Le 2G/4G est un réseau haut débit, mais son prix de revient est plus élevé. Le poids est contrôlé toutes les 4 min, mais relevé toutes les heures (variable selon les marques et les modèles de balances). En cas de problème détecté, vous recevez une alerte immédiate (SMS, mail ou notification). La couverture réseau est bonne, elle couvre la presque totalité de la France.

Un logiciel (site web ou application mobile) est associé au fonctionnement de la balance pour pouvoir consulter l’intégralité de ses données.

Explications complémentaires Jérôme Alphonse sur les réseaux

En France, la meilleure couverture réseau est aujourd’hui assurée par la 2G. La technologie 4G s’impose progressivement en remplacement de la 2G dans ses deux déclinaisons : 4G-LTEM et 4G-NBIOT. Si le 4G-LTEM est très bien déployé par Orange, il n’en pas de même pour la 4G-NBIOT qui est implantée de manière très inégale sur le territoire Français.

Par expérience, on peut définir les taux de couverture comme ceci :

  • 2G : 100% des ruchers (sauf ceux sans aucun réseau) ;
  • 4G-LTEM : 90% des ruchers ;
  • 4G-NBIOT: aléatoire selon les départements ;
  • SIGFOX : 80% des ruchers, voir 60% dès qu’il y a du relief.

Les difficultés de couverture concernent les territoires de montagne, mais aussi toutes les régions faiblement habitées ou la couverture réseau laisse à désirer.

Tous ces réseaux sont soumis à un abonnement. Cet abonnement est en général pris en charge par le constructeur de balances qui vous le refacture.

Si vous souhaitez éviter les abonnements, vous avez 2 solutions :

  1. Le Wifi : il faut que le rucher soit situé dans votre jardin.
  2. Le LoRa : vous devez installer une base de réception LoRaWAN sur un point en hauteur, cette base sera elle-même reliée à votre connexion Ethernet. Le rucher peut être situé à plusieurs kilomètres (sans obstacle).

Le type de matériel selon la source d’alimentation

2 sources d’alimentation électrique sont possibles :

  1. Solaire. Équipé d’une cellule photovoltaïque, l’appareil est autonome grâce aux apports gratuits du soleil. L’autonomie est illimitée !
  2. Sur batterie ou piles. Son autonomie est d’environ 1 an en Sigfox.

Comment choisir son modèle de balance connectée ?

« Une précision de pesée de 100 à 200 grammes est suffisante pour la pratique de l’apiculture professionnelle en France. »

Les 6 critères de choix d’une balance de ruche connectée :

  1. L’autonomie.
  2. L’utilisation (apiculteur professionnel ou amateur).
  3. La quantité de ruches à peser.
  4. Le type d’abonnement et de technologie.
  5. La précision de la pesée.

La balance connectée est-elle compatible avec toutes les ruches ?

Oui, la balance connectée s’adapte à la plupart des modèles de ruches. Elle s’installe soit par l’intermédiaire d’un système de plots, soit en plaçant un carrelage sous la ruche (45 x 45 cm ou 50 x 50 com).

Balance de ruche connectée : conseils d’utilisation et d’entretien

« La majorité des problèmes survenant sur les balances connectées proviennent d’une mauvaise utilisation de l’appareil. Il est important de bien respecter les recommandations du fabricant. »

La balance connectée ne nécessite aucun entretien particulier si tout a été convenablement mis en œuvre dès le départ, et si elle a été suffisamment protégée de la pluie et des UV. Une bonne installation, conformément à la notice du produit, est l’une des clés de la longévité de l’appareil.

Les erreurs les plus fréquentes sont :

  • Un mauvais montage de la balance ;
  • Le boîtier électrique non (ou mal) refermé après chaque ouverture (problème d’étanchéité) ;
  • Les fils électriques arrachés lors de la manipulation.

Comment installer la balance connectée ?

La vidéo ci-après vous donne un exemple de la démarche à suivre pour installer votre balance connectée.

En quoi la balance Connected Beekeeping est-elle différente ?

« Avec les balances connectées Connected Beekeeping, vous connectez jusqu’à 24 ruches sur un même abonnement ! »

Connected Beekeeping est la seule marque de balance connectée à pouvoir raccorder 4 ruches sur une même balance et 24 ruches sur un seul abonnement ! Cette solution est donc idéale pour les apiculteurs professionnels qui disposent d’un grand nombre de ruches. De plus, les sondes de couvain, de météo (pression, température et humidité) et de poids sont équipées de série.

Témoignage de François, utilisateur de la balance Connected Beekeeping : « J’ai installé les balances sur 4 ruches au fond de mon jardin, directement reliées à mon réseau wifi. Cela a totalement changé mon apiculture : je visite uniquement lorsque c’est nécessaire, je suis plus précisément les miellées, au jour près, pour ajouter les hausses au bon moment. J’ai constaté par exemple cette année une floraison d’acacia flamboyante, stoppée nette par les orages début juin. Mes hausses d’acacia sont identifiées, j’attends l’operculation maintenant. J’ai aussi été alerté plusieurs fois pour des essaimages. J’ai ainsi pu récupérer les essaims dans l’heure. Ces balances me permettent aussi de comparer les performances entre les colonies, pour mieux sélectionner mes reines et décider des remérages. »

Qu’est-ce que MétéoMiel ? À quoi ça sert ?

“MétéoMiel est un outil collaboratif entre apiculteurs de France et de Belgique.”

MétéoMiel est un logiciel qui récolte les données de plus de 4 000 ruches et permet ainsi d’obtenir de précieuses informations en provenance d’autres apiculteurs connectés. Véritable observatoire national des miellées, ce site pourrait devenir référent de l’apiculture moderne dans les prochaines années. Il permettra notamment de mesurer les effets des évolutions climatiques sur les floraisons mellifères dans notre pays. Décalage de saison, durée et intensité de miellée, départements plus propices, il permettra aux apiculteurs de mieux gérer leurs colonies, de transhumer, de les protéger de la sécheresse, d’assurer une présence de ressources tout au long de l’année.

L’ITSAP, l’UNAF, le SNA ou encore Interapi pourraient être intéressées par ces informations pour aider au développement de l’apiculture en France.

Il comporte :

  • Un accès public, accessible à tous sans inscription, où des informations générales sont consultables, comme la miellée moyenne par région ;
  • Un accès privé, sur abonnement, qui permet de récolter des informations plus précises, comme les données partagées des utilisateurs de la balance connectée Connected Beekeeping. Il est également possible de réaliser des comparaisons par année, de connaître les miellées proches de chez soi sans se déplacer, de réaliser des statistiques, etc.

Si vous souhaitez savoir s’il est intéressant pour vous de produire un certain type de miel en fonction de votre localisation, vous pouvez consulter les données de vos confrères avant de vous lancer !

Bon à savoir !

Arnaud Lacourt, qui a fondé Ubees aux États-Unis, suit les forces de ses colonies à distance pour garantir la bonne pollinisation des arbres.

Comparatif entre différents modèles de balances connectées

Le tableau ci-après présente un comparatif de quelques modèles de balances connectées.

CaractéristiquesConnected BeekeepingBee2BeepBeeGuardOptibeeLabel Abeille
Utilisation (cible)Professionnels et amateurs confirmésAmateurs et professionnelsProfessionnelsProfessionnelsAmateurs et professionnels
TechnologieSigfox (plaine et montage) 2G 4G LTEM Wifi LoRa sur demande LPN pour la Suisse uniquementSigfox 4G LTE/NBIOTGSMSigfoxSigfox/GSM
Fonctions/types de mesuresPoids Météo (température, hygrométrie, pression) Couvain Antivol Alerte essaimage (modèle Science)Poids Météo (température et humidité) Niveau de remplissagePoids Météo, en option (pluie, température, hygrométrie) Antivol, en optionPoids Météo (température et humidité) Couvain Alerte variation de poidsPoids Météo (température, hygrométrie, pression) Inclinaison/orientation Luminosité Antivol
PrécisionDe 10 à 200 g, selon les modèles100 g50 g100 gDe 1 à 10 g
Type de batterieBatterie solaire (rechargeable par USB)/batterie interne LiFePO4 non inflammable2 piles AA — 1,5 VPilesBatterie rechargeableBatterie rechargeable 4,2 V
Prix (en € TTC)À partir de 199 € pour 1 rucheÀ partir de 294 €, avec 1 an d’abonnement inclus pour une rucheÀ partir de 350 € (balance pour une demi-ruche) 276 € (station météo) 240 € (antivol)À partir de 460 € pour une rucheÀ partir de 768 € pour une ruche
Prix abonnement annuel (en € TTC)2 versions : 28,80 €/an (standard) ou 40,80 €/an (Pro)43,2 €/an (Sigfox) 57,6 €/an (2G/4G)43,2 €/an (2G/4G) 3,6 €/an (station météo) 3,6 €/an (antivol)À partir de 28,80 €/an72 €/an
Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

Vous aimerez